Avis et test du pod mod Drag X de Voopoo

Avis et test du pod mod Drag X de Voopoo

Depuis plusieurs mois, je vapote sur du matériel reconstructible. Vous l’avez déjà vu sur mes derniers avis, mais j’ai enchaîné l’excellent Zeus X de GeekVape et le très pratique Destiny RTA Hellvape. Néanmoins, en travaillant dans le domaine de la cigarette électronique, j’ai toujours envie de tester de nouvelles choses. Cette fois, je voulais profiter de la praticité d’une résistance toute faite, et de la facilité d’utilisation d’un pod. J’ai rangé ma Gen de Vaporesso et mon Destiny pour me procurer un pod mod Drag X de Voopoo.

Caractéristiques principales du Drag X de Voopoo

  • Puissance maximale : 80W
  • Autonomie : selon accus
  • Type d’accu : 1x 18650
  • Format : pod
  • Contenance e-liquide : 4.5ml
  • Remplissage : par le bas du pod
  • Type de vape : aérien
  • Chargement : USB Type-C

Une belle surprise avec ce Drag X

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la différence entre le Drag X et mon kit Gen et Destiny n’est finalement pas si énorme. D’une part, le Drag fonctionne avec un accu (par exemple l’accu Efest 3500mAh), je ne perds donc pas cet avantage qu’est la possibilité de profiter d’une très longue autonomie avec un produit de qualité. Le jour où mon accu vieillit, il suffit de le changer sans re-payer un kit complet. D’autre part, la puissance maximale du Drag X est de 80W, je n’en ai pas besoin de plus : en reconstructible, je vapotais en single coil à 0.3 Ohm et l’une des résistances fournies avec le kit Drag X est justement une 0.3 Ohm.

Remplissage cartouche Drag X de Voopoo

J’avais également envie d’un produit un peu moins gros, plus discret et qui se range plus facilement dans le vide poche de ma voiture. C’est sans doute bête, mais c’est un confort supplémentaire puisque je n’aurais pas à poser mon kit de façon instable et potentiellement dangereuse dans le porte gobelets. En globalité, le design est réussi et le produit est plutôt compact. J’ai choisi la version mashup et son teint unifié permet une certaine harmonisation du produit. Je suis un peu plus réfractaire à l’espèce d’écusson cousu sur la partie en tissu, mais cela n’entache pas le rendu global. J’ai plutôt peur qu’il se désolidarise du reste au bout de plusieurs mois d’utilisation et de frottement dans les poches. Mais est-ce une peur fondée ?

Les saveurs sont au rendez-vous

De base, je pensais aussi que la Drag ferait moins de vapeur, mais j’ai finalement été très surpris. Évidemment, toutes les résistances compatibles ne seront pas aussi performantes que la 0.3 Ohm, mais le Drag X n’est pas ancré sur un type de vapeur. Utiliser une résistance à l’impédance plus élevée vous permettra de disposer d’un tirage un peu plus serré, rendant ce pod plutôt polyvalent (mais sans faire de miracles sur le MTL, on en reparle plus bas). Avec celles de base, la vapeur sera équivalente à un gros clearomiseur.

Je ne m’attendais pas à grand chose pour les saveurs, ayant un petit apriori sur les pods quant à cette facette de la vape. Mais comme tout le reste, j’ai là encore été impressionné par cette « petite bête » qui proposait autant de saveur que mon Destiny RTA. L’air-flow en bas aide évidemment à cela, mais la résistance aussi petite soit-elle semble bien pensée et restitue donc très bien le goût de mon Cactus Sunrise et de mon Red Astaire.

Quelques points négatifs malgré tout

Si vous avions ici affaire au seul kit du marché qui n’a aucun défaut, ce serait extraordinaire. Mais ça n’est malheureusement pas le cas. Le kit Drag X de Voopoo a un problème en particulier, bien que contournable en faisant très attention aux e-liquides utilisés : son air-flow est situé en bas de la partie clearomiseur. C’est tout à fait logique pour un tel produit, dont le réservoir est une cartouche ; mais l’air-flow positionné à cet endroit sera plus sensible aux erreurs de PG/VG : mettez-y un produit trop fort en PG et il n’est pas impossible que vos mains soient pleines de liquide.

D’autre part, le podmod Drag X de Voopoo est parfois vendu comme un « MTL », c’est à dire qu’il est possible de vapoter de façon indirecte avec (comme une cigarette classique). Ce n’est malheureusement pas aussi facile : bien que l’air-flow est réglable, il sera difficile d’atteindre l’effet d’un tout petit matériel.





Drag X de Voopoo : un très bon pod puissant
5

Conclusion sur le Drag X de Voopoo : un très bon pod puissant

Il ne m’en fallait pas plus pour être convaincu : les avantages d’un pod (taille, système de cartouche, facilité d’utilisation) mélangés à ceux d’un kit haut de gamme (finitions, utilisation d’un accu, puissance importante et résistances subohm) pour que je trouve un kit qui me convient parfaitement. Le remplissage sous la cartouche et les potentielles fuites avec des liquides forts en PG peuvent frustrer au début, mais après quelques jours vous n’y penserez même plus. Le rendu des saveurs est là, la vapeur est belle, l’autonomie avec un bon accu est très bonne et le rechargement Type-C est la cerise sur le gâteau. Si vous cherchez un pod puissant, c’est un très bon choix.

3 1 voter
Votre avis sur cet article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments