Kit TEROS de Joyetech

Le kit Teros de Joyetech, la simplicité à l’état pur – Présentation

Le monde de la cigarette électronique peut souvent faire peur, paraître compliqué et rempli de détails à connaître et de matériels à savoir utiliser. C’est le cas pour un bon nombre de cigarettes électroniques, effectivement. Nous ne pouvons pas vous le cacher, la vape est un monde qui peut s’avérer compliqué. Mais depuis quelques mois maintenant, certaines marques fabricantes sont en train de changer la donne pour permettre aux débutants et aux personnes récalcitrantes de profiter de la vape sans aucune complexité. Nous allons parler aujourd’hui du kit Teros de Joyetech, sans doute l’une des e-cigarettes les plus faciles à utiliser à l’heure actuelle.

Aspirez et … c’est tout !

Le kit Teros de Joyetech est avant tout ce que l’on appelle un  « pod » . Sous ce nom peut-être un peu barbare se cache une catégorie à part entière de cigarettes électroniques. Les pods, ce sont donc des cigarette électroniques généralement de petite taille et pensées avant tout pour des e-liquides aux forts taux de nicotine et aux faibles taux de glycérine végétale (le PG/VG). Ils n’ont pas besoin de disposer d’une grosse batterie, ils sont peu puissants et ne sont pas très encombrants. Ces pods sont également très simples d’utilisation, bien qu’ils demandent tout de même à changer leur « résistance », cet élément primordial dans une cigarette électronique. Pour la petite information, ce dit-élément s’imbibe de e-liquide et chauffe grâce à la puissance de la batterie, le tout créant cette vapeur dont les vapoteurs raffolent. Mais la résistance se détériore au fil des jours et c’est pour cela qu’il est nécessaire de la changer régulièrement.

La résistance qui doit être changée dans le kit Teros se trouve dans la partie supérieure du pod, dans ce que l’on appelle la « cartouche ». Celle-ci se compose de plusieurs éléments : d’une, la résistance dont nous parlions, mais également du réservoir permettant d’accueillir le e-liquide que vous souhaitez vapoter. En dernier lieu, cette cartouche sert d’embout buccal, appelé également « drip-tip ». Ce tout-en-un permet donc un gain de temps sur le changement de la résistance.

Le kit Teros par exemple ne demande qu’à changer sa « cartouche » lorsqu’elle est moins puissante en vapeur ou lorsqu’elle ne propose plus un goût optimal. D’autres pods disposent de cartouches pré-remplies à changer à chaque fois que vous n’avez plus de e-liquide. Pour aller toujours plus loin, il existe un type de pods qui sont totalement jetables : une fois le e-liquide terminé, il faut tout changer, pas uniquement la cartouche.

Remplacement et recharge de la cartouche

Sur le kit Teros donc, vous n’avez que deux choses à faire. La première, c’est d’avoir une cartouche utilisable. Au bout d’environ 3 semaines en général, la résistance devient moins performante, restitue moins les saveurs et peut également donner un goût de coton brûlé au liquide. Ces signes ne trompent pas, à ce moment il vous suffit de changer le « cartridge » (la cartouche). Rien de plus simple, tirez sur l’ancienne pour la déclipser et ajoutez la nouvelle à la place. Rien à visser, rien à ouvrir.

L’autre chose à laquelle il est nécessaire de penser, c’est votre e-liquide. Il vous faudra évidemment remplir la cartouche dès lors que celle-ci ne dispose plus de suffisamment de liquide. Pour la remplir, retirez-la du reste de la cigarette, puis repérez la trappe en silicone sur l’un des côtés. Tirez légèrement dessus et vous verrez apparaître le « trou de remplissage ». Vous n’avez plus qu’à ajouter votre e-liquide dedans grâce au flacon que vous avez en votre possession. Une fois ceci fait, refermez la trappe, remettez la cartouche à son emplacement, et vapotez.

Dernière chose tout de même qu’il est impossible d’éviter à l’heure actuelle, c’est le chargement de la batterie. Oui, votre cigarette électronique fonctionne comme votre smartphone, sur une batterie. Celle-ci peut être rechargée grâce au port micro USB disposé sur la tranche. Branchez-y votre câble micro USB fourni dans le kit, branchez-le également sur un ordinateur ou un adaptateur secteur (non fourni) et le tour est joué. Pour savoir quand votre batterie nécessite d’être chargée, voici un petit récapitulatif :

  • De 100 à 50% de batterie : la LED reste verte
  • De 49 à 20% de batterie : la LED passe au rouge
  • De 19 à 1% de batterie : la LED est rouge et clignote

Le kit Teros, du matériel pour débutant

Kit Teros de Joyetech
Le kit dans une main.

Ne nous cachons pas la vérité, le kit Teros est dédié avant toute chose aux débutants. Il n’est pas interdit de l’utiliser lorsque vous avez déjà de l’expérience, mais il s’agit d’un matériel très restreint en termes de puissance et de possibilités. Si vous préférez avoir du petit matériel mais un peu moins « humble », le kit iStick Amnis pourrait vous plaire. Dans tous les cas, si vous êtes débutant ou en quête d’une première e-cigarette, le kit Teros est sans doute fait pour vous !

En plus de son utilisation simplissime et son approche pensée pour des e-liquides « débutants », c’est-à-dire au fort taux de nicotine et faible taux de VG, comme le USA classics de DLICE. Il n’est pas interdit de vapoter des goûts différents, ne vous en faites pas ! Mais en plus de cet aspect technique, le Teros arbore un design simple, léger et très très discret. Il tient entièrement dans une main, se glisse facilement dans une poche ou un sac et est très peu épais. Aucun risque en terme de design n’a été pris, aucun bouton n’est visible (puisqu’il n’y en a pas) et le tout est très joli à regarder.

Vidéo de présentation du kit TEROS

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.