Sels de nicotine

Sels de nicotine, une bonne alternative ?

Avant de parler des sels de nicotine, revoyons rapidement la base. La nicotine est l’un des éléments les plus importants dans l’univers des e-liquides. Si elle n’est pas utilisée par tout le monde, elle constitue l’ingrédient primordial pour les débutants, entre autres. Elle est celle qui relie un fumeur à sa cigarette classique, mais également celle qui peut l’amener vers des contrées plus saines : la cigarette électronique.

Le seul vrai défaut de la nicotine comprise dans les e-liquides est qu’elle n’arrive pas aussi rapidement que désiré dans l’organisme. De ce fait, un vapoteur a tendance à vapoter plus qu’il ne fumait. Les gros taux de nicotine peuvent palier à cela, mais la sensation en gorge peut être trop forte pour certains. Pour ces vapoteurs là, les sels de nicotine peuvent être une bonne alternative.

Que sont les sels de nicotine ?

Non, ne vous en faîtes pas, il ne s’agit pas d’un flacon de sel comme nous pourrions en trouver en supermarché pour agrémenter ses plats. Non, les sels de nicotine sont disposés sous forme liquide dans des flacons de booster, comme la nicotine habituelle. Nous parlons ici d’un état chimique.

Contrairement à la nicotine contenue habituellement dans les e-liquides, les sels de nicotine sont proposés sous la forme la plus proche de la nicotine naturelle. C’est justement celle-ci qui est utilisée dans les cigarettes traditionnelles. Ils sont créés grâce à la nicotine-base utilisée dans la plupart des cas, à laquelle est mélangé un acide. Le mélange permet d’extraire ces sels de nicotine.

Le constat est simple et vous l’avez peut-être déjà remarqué : les cigarettes électroniques n’apportent malheureusement pas la même dose de nicotine d’une cigarette classique, même en utilisant un matériel datant de l’année 2018 environ. Il faut beaucoup de bouffées en vapotant pour obtenir le même taux de nicotine dans le sang que ce qu’apporte une cigarette traditionnelle.

Quels effets apportent ces sels de nicotine ?

Si les sels de nicotine ne proposent pas une absorption plus rapide de la nicotine, mais une inhalation plus simple à de plus forts taux. Là où un e-liquide classique en 16mg/ml pourrait vous irriter la gorge, un autre à base de sels de nicotine sera beaucoup plus doux.

Il y a donc un réel avantage pour les vapoteurs ayant besoin d’un fort taux de nicotine, mais sans désirer l’effet de hit habituel, pouvant entraîner de fortes irritations de gorges chez certains. Le comportement du vapoteur peut grâce à cela changer. Au lieu d’être un élément toujours à portée de main de la personne, la cigarette électronique peut être sortie d’une poche ou d’un sac à certains moments de la journée, comme pour une cigarette classique.

Le créateur du magazine VAPYOU indique ainsi qu’il est passé d’une consommation de 8-10ml par jour de e-liquide à 2ml par jour. Vous l’avez certainement compris, c’est grâce au sel de nicotine : il vapote maintenant en 20mg/ml (contre 6mg/ml avant) sans soucis de gorge irritée, grâce aux sels de nicotine. Il n’est d’ailleurs pas impossible, pour lui, que le matériel à venir s’adapte à ce type de nicotine demandant moins de puissance.

Utilisable également en DIY

ReaDIY booster sels de nicotine

Si les sels de nicotine sont utilisés dans certains e-liquides, les amoureux du DIY ne sont pas laissés de côté. Si vous ne savez pas ce que c’est, sachez que le DIY (de l’anglais “ Do It Yourself “, soit “ Faire soi-même “) est une façon de faire son propre e-liquide, en mélangeant base, nicotine et arômes.

La marque ReaDIY propose justement un booster aux sels de nicotine, avec un PG/VG de 50/50.

Quelques précautions à prendre avec les sels de nicotine

Malgré les points forts des sels de nicotine, certains précautions sont tout de même à prendre. Premièrement, il est déconseillé d’utiliser un matériel puissant pour des e-liquides aux sels de nicotine. La raison est simple, un matériel puissant peut vous envoyer un shoot de nicotine ultra puissant. Il s’agit d’une conséquence censée être plutôt rare, mais elle peut être présente. Une très forte dose de nicotine avec une cigarette électronique peut entraîner, dans le pire des cas, des vomissements.

C’est pour cela qu’il est recommandé d’utiliser un petit matériel ainsi qu’une résistance élevée. L’autre élément à prendre en compte est la conséquence du manque de hit. Celui-ci peut être traitre car, sans hit, le vapoteur peut avoir tendance à utiliser plus souvent que nécessaire sa cigarette électronique. La nicotine pourrait monter trop vite à la tête et parfois créer une trop forte dépendance. Dans la plupart des cas, le vapoteur est censé et maîtrise correctement sa consommation.

Où acheter ces e-liquides ?

La boutique Taffe-Elec propose, comme dit plus haut, des boosters ReaDIY aux sels de nicotine. Mais pour celles et ceux désirant vapoter des e-liquides tout fait, la marque MiNiMAL propose trois références : Vanille, classique et menthe. Les trois sont proposés avec des sels de nicotine en 10 et 20mg/ml. Les taux de PG/VG sont de 50/50.


Acheter e-liquides MiNiMAL sel de nicotine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.